02 mars 2006

Douleur ensevelie qui ressurgit...

   Il est de plus en plus difficile de trouver les mots pour exprimer sa douleur quand ça ne va pas... Difficile de trouver les mots capables de dire l'indicible... Difficile d'expliquer pourquoi parfois on a envie de tout plaquer, de tout laisser tomber et de se laisser tenter par une échappatoire qui semble si facile à atteindre... Difficile de décrire cette douleur qui d'un seul coup ressurgit et t'envahit... Elle te caresse de sa douceur, elle t'oppresse de son abondance, elle te transperce de ses larmes, elle te blesse encore et encore mais jamais ne te délaisse... Dans chacun de tes pas elle reste présente, dans le moindre de tes actes tu la ressens... Tu voudrais et tu crois t'en débarasser mais ce n'en est rien... Elle demeure... Alors un jour, tu n'en peux plus, tu finis par ne plus la supporter, par ne plus avoir le courage et la force de la vaincre, de la combattre... Tu renonces à l'éradiquer...C'est alors que le supplice commence réellement... Tu la laisses te détruire... Tu la laisses t'envahir... Tu succombes à ses caresses... Tu succombes à sa tristesse... Tu succombes à sa détresse... Et de loin mais pourtant de si près, tu l'observes te ronger de l'intérieur... Tu l'observes détruire la moindre petite parcelle d'espoir qui vivait encore en toi... Tu la regardes tout anéantir: rêves, illusions, imaginaires, espoirs... Tu la sens qui te bouffes de l'intérieur... Et pourtant tu voudrais tellement te battre... Mais il est trop tard, tu n'en as plus la force...

           169_tristesse

Posté par BroKen Inside à 20:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Douleur ensevelie qui ressurgit...

    Aucun

    Ce que tu a écrit est magnifique, sincerement...
    J'ai toujour ressenti cette tristesse qui vien, qui part ...
    Peu etre que tu ne lira jamais ce message, mais tu a la chance de trouver ces mots, aussi fort, qu'a moi il me manque ...
    Pour moi, le BAC approche et cette tristesse remonte, sa me rapelle que je suis plus une enfant et que ce chok que j'ai pu vivre a mes 13 ans est deja loin mais pourtant si proche ...
    Je ne sais pas qui tu est, ni quel age tu a, mais je sais deja qu'on a un point en commun ...

    Posté par Charlotte, 18 juin 2007 à 21:35 | | Répondre
Nouveau commentaire